Archive pour 28 février 2005

Interfaces graphiques en deuil

Lundi 28 février 2005

La simplicité d’utilisation d’un dispositif créatif a toujours été paradoxalement opposée aux efforts que leur conception demande. Et les interfaces graphiques des systèmes d’exploitation modernes sont le résultat d’années de travail fournies par des milliers d’ingénieurs.
Cela dit, au début de cette aventure ne se trouvaient que quelques personnes, des chercheurs pour la plupart, ensuite rejoints par des jeunes développeurs et des managers qui en ont entrevu les énormes enjeux.

Et c’est la disparition d’un des pères du concept de l’interface graphique qu’on déplore depuis samedi dernier. Jef Raskin n’est pas aussi connu qu’un Bill Gates ou un Steve Jobs, mais il faut voir ce monde comme celui du cinéma : ce sont les producteurs et les acteurs qui sont toujours sur le devant de la scène. Lui était un chercheur, un vrai, qui a voué sa carrière à son idée de simplifier l’informatique. Et qui n’a pas eu besoin de visiter le Xerox Parc pour avoir une idée de comment y arriver.

Il est aujourd’hui établi, avec le recul, que Jef Raskin est le véritable père du Macintosh, qui a ouvert la voie vers une démocratisation de l’informatique sans précédent. Hélais pour lui, Raskin s’est fait “voler” le projet par Jobs, l’actuel président d’Apple, deux ans avant la sortie du produit-phare. Voilà le pourquoi de sa démission et de sa disparition des projecteurs. Mais le personnage a depuis été réhabilité et son héritage est désormais reconnu.

Tout ça pour dire que si aujourd’hui vous cliquez sur de jolies icônes dans de belles fenêtres, sachez que vous le devez en grande partie à ce personnage :

Jef Raskin

Merci à toi, Jef. Même indirectement, persone ne t’oubliera.