Archive pour 12 août 2005

Parlons mieux, parlons gentiment

Vendredi 12 août 2005

Ne vous êtes-vous jamais demandé la façon dont vos interlocuteurs ressentent votre façon de téléphoner ? Pensent-ils de vous que vous êtes tchatcheur, amorphe ou désagréable ? Si oui, sachez que des chercheurs du MIT viennent de mettre au point un dispositif d’analyse comportementale adapté aux conversations téléphoniques.

Vous parlez, l’appareil effectue une batterie de calculs mathématiques, et vous retourne un pourcentage d’ “engagement dans la conversation”. L’idée semble tenir du gadget à première vue, mais ses créateurs ont des arguments, à commencer par celui du fait que nous sommes souvent inconscients de nos défauts d’attention et de sympathie au téléphone. Le fait d’être monitoré permettrait de nous rendre compte de nos moments de faiblesse et, ainsi, d’éviter certaines disputes au téléphone, tant il est vrai que cet appareil ne véhicule qu’un langage très estropié, sujet à nombreux malentendus.

Des tests subjectifs ont été menés afin d’éprouver l’acuité de l’objet, et ils lui ont crédité une fiabilité de l’ordre de 80%. L’auto-adaptation de l’analyse au langage est assurée par le fait qu’elle ne tient pas uniquement compte des mots utilisés mais également des indices non-linguistiques comme le débit de paroles, de la variation de tonalités, ou même la position adoptée pour parler.

Le dispositif ne semble pour l’instant adapté qu’à une utilisation sur soi-même, mais nul doute qu’il ne serait pas bien compliqué de le rendre capable d’évaluer l’attention de son interlocuteur à court terme… Imaginez un avertissement du type “imbécile déctecté, vous devriez raccrocher” ou “possible coup facile… mémoriser le numéro ?”