Archive pour 23 novembre 2005

Xbox 360 : premiers problèmes

Mercredi 23 novembre 2005

La nouvelle console de Microsoft, nommée Xbox 360, est sortie hier aux USA en grande pompe. De nombreux fans étaient là pour s’arracher joyeusement les premiers (maigres) stocks disponibles, parfois pour les revendre sur eBay au prix original (de 300 à 400 $) multiplié par 2 ou 3.

La bête peut se targuer de performances brutes parait-il assez stupéfiantes, il n’empêche qu’à peine 24 heures plus tard, on note une recrudescence de sujets dans lesquels les forums de joueurs annoncent avoir des plantages avec la Xbox 360, et notamment avec Project Gotham Racing 3, un des jeux phares du lancement de la console.

Les avis s’orientent vers l’idée que Microsoft tenait tellement à sortir sa machine avant noël (et avant ses concurrents) que les tests de qualité, normalement draconiens pour les jeux sur consoles à cause de la difficulté de distribuer des correctifs, n’ont pas été menés avec toute l’attention qui leur était due.

Microsoft nous referait-il le coup d’utiliser ses clients comme bêta-testeurs ? Verra-t-on bientôt un service Xbox Update qui installera automatiquement les mises à jour des jeux buggés ? A quand le Xbox Service Pack 1 ? ;-)

XCP : le coup de grâce ?

Mercredi 23 novembre 2005

Le groupe de recherche et d’analyses technologiques Gartner signale qu’en collant un petit morceau de papier adhésif opaque sur le bord extérieur des CD audio protégés par XCP (le système anti-copie des droits numériques de Sony très controversé depuis trois semaines à cause du rootkit qu’il installe, pour ceux qui reviendraient d’un voyage sur la lune), on désactive la protection. De fait, la manipulation rend illisible la session supplémentaire ajoutée au CD et l’ordinateur lit alors ce dernier comme un vulgaire CD audio non protégé.

Plusieurs remarques s’ensuivent. Primo, quelle ironie qu’une telle débauche de moyen de verrouillage anti-copie (installation invisible d’un espion occasionnant une énorme faille de sécurité) se fasse désintégrer par un petit morceau de scotch… “Aux grands maux les grands remèdes” ne se vérifie pas toujours.

Secundo, cette astuce de déblocage est très semblable à celle qui fonctionnait déjà avec les premiers CD audio protégés… d’août 2001 ! Elle est même plus simple encore ! On se rappelle également du coup du feutre noir, qui permettait de contourner la protection key2audio, élaborée en 2002 par un certain… Sony. Oui, vous avez bien lu : en quatre ans, en prétendant protéger les droits d’auteur, tout ce qu’est arrivée à faire l’industrie est mettre en danger nos ordinateurs.

Selon Gartner, tant que les CD vendus dans le commerce devront être lisibles sur une platine standard, il sera impossible de rendre les protections efficaces, ce que pense également. Un des théorème de base de l’informatique dit : “ce que je peux lire, je peux le copier”, le tout est de trouver le meilleur moyen. Ceci est particulièrement vrai pour l’audio, quitte à utiliser des moyens détournés… comme le passage par la gravure d’un CD audio après achat d’un morceau, ou par un câble analogique pour ré-enregistrer le son, par exemple.

Enfin, je me demande si Gartner ne prend pas un risque en révélant cette information, car il me semble que cette publication viole la partie “anti-circumvention” du DMCA, le package de lois anti-piratage voté aux USA qui interdit la révélation de telles bidouilles favorisant des actes de copie illégale. Remarquez, dans la mesure où cette manipulation permet une meilleure interopérabilité du CD avec les systèmes, ainsi que l’empêchement d’une brèche de sécurité de se former, je serais surpris de voir Sony porter plainte.

En revanche, la directive européenne EUCD, similaire au DMCA et actuellement transposée en France dans l’urgence avec la loi DADVSI, elle, ne considère pas l’intéropérabilité comme une circonstance de tolérance…