Archive pour 8 novembre 2006

MSN Music disparait, ses fichiers aussi

Mercredi 8 novembre 2006

L’exemple est tellement parfait qu’on ose à peine y croire… et cerise sur le gâteau, c’est Microsoft qui régale !

Microsoft vient d’annoncer que le Zune, son futur lecteur multimédia, sera incompatible avec les musiques que son magasin en ligne MSN Music Store. Il aura en effet sa propre plate-forme de distribution, le “Zune Marketplace”, dont les fichiers ne seront compatibles qu’avec les nouveaux joujous de Microsoft. Jusque-là, c’est certes dommage, mais pas immoral.

Sauf que… Là où ça coince franchement, c’est que le jour même du lancement du Zune, le 14 novembre prochain, le MSN Music Store fermera ses portes. Fini les fichiers compatibles avec la technologie “PlayForSure”, qui a pourtant trouvé le chemin des baladeurs de nombreux fabricants qui voyaient en cette alliance une arme efficace contre Apple et son monopole bien établi.

Ceux qui auront acheté des morceaux n’auront donc pas de moyen direct de lire, ni même de les convertir s’ils acquièrent un Zune (à part celui de graver des CD audio pour les re-ripper ensuite). En d’autres termes, ceux qui ont fait confiance à Microsoft sont complètement abandonnées par la firme qui ne leur propose que de racheter un nouveau baladeur et tous leurs morceaux… à peine deux ans après la création du premier service !

Comment qualifier autrement que de masochistes ceux qui accepteront cette transition à la “marche ou crève” ? Et à tous ceux qui seraient tentés par une Zune sans avoir acheté sur le MSN Music Store, je les invite à la plus grande circonspection : si Microsoft l’a fait une fois, qui l’empêchera de recommencer ?

Et aux clients d’Apple, de Sony ou de Fnac Music qui rient sous cape : pourquoi votre fournisseur ne ferait pas pareil, lui aussi ?

En l’absence de réelle interopérabilité entre les services et de compatibilité entre les matériels, un triste constat prend définitivement forme aujourd’hui : seuls les fichiers vierges de DRM vous offrent encore la garantie de pouvoir ne serait-ce qu’ECOUTER la musique que vous avez PAYEE.