Archive pour 16 juillet 2007

Du Office 2007 partout, partout…

Lundi 16 juillet 2007

A l’époque de la sortie d’Office 2003, Microsoft avait lancé une campagne sans précédent de séduction auprès du grand public : 2 mois d’utilisation gratuite et illimitée de l’ensemble de la suite logicielle avant de l’acheter. Je me souviens l’avoir vue pré-installée sur plusieurs PC, que ce soit entrée, milieu ou haut de gamme, ainsi qu’en téléchargement sur de nombreux sites web. A priori, rien de bien méchant.

Sauf que, comme d’habitude, il fallait se méfier. En effet, cette version d’essai avait tout pour me déplaire. Une fois installée, non seulement elle prenait une place énorme sur le disque dur, mais en plus elle détruisait consciencieusement toute version d’Office préalablement installée. Impossible de lancer les anciens logiciels, les associations de fichiers étaient refaites sans confirmation, et les fichiers étaient mis à jour sans sommation ni retour en arrière possible. J’ai ainsi vu le cas d’un collègue qui avait vu sa boîte aux lettres Outlook mise à jour au nouveau format d’Office, devenant ainsi illisible par l’ancienne version. Et bien entendu, cette nouvelle mouture était difficile à désinstaller entièrement et proprement et semblait faire ce qu’il fallait pour rendre la ré-installation d’une version antérieure encore plus difficile. Bref, une quasi-prise en otage pour vous obliger à mettre la main au porte-monnaie. Beurk.

Aujourd’hui, il semblerait que Microsoft réitère la tactique avc Office 2007. Je nai pas encore eu l’occasion d’en tester la version d’essai, mais j’espère sincèrement que celle-ci est capable de cohabiter avec une autre version déjà installée de la suite bureautique et qu’elle peut se désinstaller facilement. Et puis qu’elle a AU MOINS l’honnêteté de prévenir avant de modifier le format des documents. Si un de mes lecteurs avait le courage d’accepter d’en essuyer les plâtres, ses observations seraient les bienvenues.

Il reste que la bureautique reste un des secteurs où Microsoft semble vouloir tout faire pour entretenir sa réputation des monopoliste fier et teigneux. Mais il n’empêche : ce n’est pas parce qu’on écrit “try before you buy” qu’on doit faire comme si l’essai impliquait forcément l’achat. D’ailleurs Office 2007 ne m’impressionne personnellement pas du tout : la transformation des menus en palettes flottantes fait qu’on s’y perd facilement et la lourdeur générale des applications n’a pas encore cessé sa tendance à s’amplifier. Les deux meilleures versions d’Office restent à mes yeux la 97 et la XP.