Archive pour 6 mars 2008

La chaîne de laisse-poire

Jeudi 6 mars 2008

Une pratique, qui n’est cependant pas nouvelle, a tendance à se généraliser sur les blogs depuis plusieurs mois : la chaîne. Une “chaîne” fonctionne de la façon suivante :
- en tant que bloggeur, vous recevez une invitation à réaliser un “défi”, comme par exemple répondre à des questions plus ou moins intimes, piocher une phrase au hasard dans votre livre de chevet, dessiner un mouton, vous enregistrer en train de roter, etc. ;
- vous réalisez une note pour montrer que vous êtes cap’ de réaliser le défi en question, puis vous prévenez le bloggeur qui vous a défié ;
- vous faites suivre la chaîne en la transmettant à d’autres bloggeurs.

À noter que lorsqu’on reçoit une chaîne, on appelle parfois ça être “taggé”, en référence au fait que les anglophones, lorsqu’ils jouent à chat, ne disent pas “chat”, mais “tag”. Certains pensent que ce système a été inventé pour augmenter son pagerank, et donc son classement dans Google, ce qui me semble assez probable.

Cela fait maintenant un peu plus de trois ans (déjà…) que je sévis sur ce blog, et je viens tout juste d’être taggé. Il fallait bien que ça finisse par m’arriver.

Alors, de quelle chaîne s’agit-il ? Elle est toute jeune, apparemment, puisque j’en suis un maillon de niveau 6. Elle a pour origine le blog de Ciloubidouille et m’est arrivée via TiteMaud, que je ne remercie pas.

Le défi, pour ce que j’en ai compris, consiste à se fourrer quelque chose dans la bouche, et de se prendre en photo. Wow. Normalement, j’aurais dû laisser glisser la chose vers les oubliettes, mais j’ai néanmoins décidé d’en suivre le premier objectif, à savoir réaliser le défi. Pourquoi ? Il se trouve que cette chaîne-ci ne se prend pas vraiment au sérieux… et que j’ai peut-être au fond de moi le désir d’être une star, la preuve :

Celeri la star

Voilà. En revanche, je ne respecterai pas la deuxième clause du contrat, à savoir celle de faire suivre la chose à d’autres. Cette branche de chaîne (gag : branche de chêne. hahaha.) mourra donc avec moi. Question de principe, vu que j’aime pas me prendre en photo je n’aime pas les chaînes, bien entendu… Hum, bon, OK, c’est aussi parce que je ne vois pas à qui la refiler, les bloggeurs se manifestant régulièrement ici étant trop rares.

A la limite, si vous êtes un bloggeur, que vous aimez bien le Grain de Celeri et que ça vous amuse de faire l’andouille avec votre appareil photo, vous pouvez toujours prolonger la vie de la branche de Celeri. Et pour montrer votre solidarité avec ma répugnance de ces chaînes, mettez plein de jeux de mots pourris dans votre note !