Archive pour 8 mars 2008

Encarta, c’est plus geek que toi (?)

Samedi 8 mars 2008

Aujourd’hui, j’ai découvert un truc de chez Microsoft que j’ai instantanément qualifié de bonne idée. Non non, je ne plaisante pas. De quoi s’agit-il donc ? Vous savez probablement déjà que le pisseur de code producteur de logiciels édite et maintient également une encyclopédie, qui répond au nom d’Encarta. Eh bien chez Microsoft, ils ont réalisé un robot-tchatteur qui permet d’interroger cette base de connaissances via MSN Messenger !

Très simple d’utilisation, il suffit de l’ajouter à votre liste de contacts et lui poser des questions, comme à un copain. N’hésitez pas à l’essayer, l’adresse à utiliser étant encarta@botmetro.net pour la version US et fr.encarta@botmetro.net pour les francophones.

Sérieusement, voilà une utilisation originale et intéressante d’un logiciel de messagerie instantanée. D’accord l’encyclopédie est disponible gratuitement sur le net, d’accord le tchat c’est limité au texte alors qu’un site web est multimédia, d’accord une recherche par mots-clés bien choisis est plus efficace qu’une question syntaxiquement correcte, mais bon, je trouve quand même l’idée sympa, surtout si on a un petit truc tout simple à trouver.

J’ai déjà eu l’occasion d’essayer quelques “chatbots” ces dernières années (mon préféré restant AliceBot), et force est de constater que celui made in Billou est fonctionnel, bien qu’un peu limité :

Celeri : test
Encarta : I’m right here.
Celeri : hello
Encarta : Oh hi! How’s it going?
Celeri : well, fine, and you ?
Encarta : I’m doing great, thanks!
Celeri : so you are a robot ?
Encarta : Correct. I am a robot.
I hate to ask but I’m curious… Are you male or female?
Celeri : does it really matter ?
Encarta : Let’s try looking in Encarta. =>
Celeri : haha.
Encarta : What’s so funny? :-D
Celeri : your answer
Encarta : I don’t understand this fully enough to say anything smart about it…
Celeri : maybe you need an upgrade…?
Encarta : I don’t know how to answer that.
Celeri : so here is your limit, it seems.
Encarta : That’s interesting that you should say that, but I don’t think I can answer.
Celeri : do you have another question to ask me ?
Encarta : Here are some questions you can ask me:
* What is the population of South Korea?
* Where was Leonardo da Vinci born?
* What is a cello?
Celeri : how old is Bill Gates ?
Encarta : Bill Gates is 53 years old (born in 1955).
I can’t show you the results since you don’t have the Encarta application open. Type “Invite me” to open it.
Celeri : what is the difference between a pigeon ?
Encarta : I am sorry, I couldn’t find any definition or article relevant to this subject. Please try asking me another way, or type “?” to see examples of questions I can answer.


Un peu plus tard, par contre, la machine m’a vraiment bluffé. J’avais continué à lui débiter tout plein de questions stupides ou inutiles quand, à court d’idées, je lui ai écrit ce qui était marqué sur mon T-shirt de geek :

Celeri : all your base are belong to us
Encarta : Someone set up us the bomb.
Celeri : … what you say !
Encarta : You have no chance to survive make your time.
HA HA HA HA…
Celeri : I think I love you.
Encarta : Hey, I love you too!
I do enjoy the conversation, but what I’m really here for is to help you learn new things. If you ever wondered how old Albert Einstein would be today, I can answer that!


Je pense que ceux qui connaissent le fameux “All your base” auront souri devant ce passage. Les autres pourront toujours aller compléter leur culture, mais ne riront sans doute pas cette fois-ci. En tout cas la preuve est faite : chez Microsoft, il y a bel et bien des geeks.

Par contre, quel dommage que ma seconde allusion n’ait pas fait tilter les octets de cette encyclopédie robotisée :

Celeri : how much wood would a woodchuck chuck if a woodchuck could chuck wood ?
Encarta : I don’t know how to answer that.
Celeri : maybe you could get an advice from Guybrush Threepwood ?
Encarta : I don’t think I know Guybrush Threepwood. Let’s try an Encarta search. =>
I can’t show you the results since you don’t have the Encarta application open. Type “Invite me” to open it.
Celeri : oh, shut up.
Encarta : That’s not very nice…
Celeri : au revoir.


Voilà : non seulement elle n’a pas compris, mais en plus elle fait la gueule. Si si, je vous jure, elle n’a même pas répondu à mes sincères salutations. Peuh. Allez, encore un peu moins de logique et de responsabilités, et elle sera prête à s’inscrire sur Meetic.

Verdict : Encarta est une encyclopédie prometteuse mais encore perfectible. Parole de geek.