Archive pour 13 avril 2009

USA Tour / 13 avril : UCLA & Uptown

Lundi 13 avril 2009


Agrandir le plan

Vous avez sûrement déjà entendu parler de la célèbre University of California, Los Angeles, le plus souvent via son acronyme UCLA. Il s’agit d’un des campus universitaires les plus vastes des USA (1,7 km²). Comptant pas moins de 163 bâtiments, elle accueille chaque année environ 12 000 étudiants et compte plus de 25 000 employés. Tous les types de disciplines y sont enseignés et objet de recherches, allant des sciences à l’art, avec pas moins de 5 000 projets présentés chaque année.

J’arrête là les chiffres, pour en venir à ce qu’un touriste peut voir : l’architecture du campus. Le moins qu’on puisse dire, c’est que par rapport à des universités françaises comme Jussieu ou La Sorbonne, l’UCLA fait figure à la fois de monument artistique et de référence de modernité. Les bâtiments sont grand, beaux, en bon état, les jardins sont vastes et bien entretenus, et de nombreux agréments comme des statues ou des murets sont là pour le régal des yeux. Malgré les centaines d’étudiants et de professeurs qu’on y croise, on n’a jamais l’impression d’être à l’étroit. Quand je repense à mon école d’ingénieurs qui ne comptait que deux bâtiments et aucun jardin ni aucune cour, ça me fait sourire…

L’après-midi de cette journée a été consacré à visiter les hauteurs de Los Angeles. Mais entre les deux, une petite visite par les beaux quartiers comme Bel-Air et Beverly Hills, situés non loin de l’université, s’imposait. Je n’y ai pas pris beaucoup de photos, les grandes maisons bourgeoises étant généralement bien cachées derrière de grandes haies.

La visite de la partie ouest de Los Angeles, a notamment été l’occasion de découvrir la fameuse Mulholland Drive, route qui suit la crête des Los Angeles Montains et des Hollywood Hills, et offre donc de superbes panoramas des quartiers environnements, notamment Downtown et Hollywood. Cette route dessert des maisons parmi les plus chères au monde, les célébrités du cinéma n’hésitant pas à dépenser des millions pour y vivre… en attendant The Big One ! ;)

Un monument intéressant se situe non loin de cette route, sur le versant sud du Mount Hollywood : le Griffith Observatory. Il était fermé ce jour-là, hélas, mais nous avons néanmoins pu flâner tout autour, histoire d’admirer encore l’effroyable étendue de Los Angeles. S’il y a une chose à retenir de cette ville, c’est bien qu’elle est GRANDE. Du haut des montagnes et des collines centrales, où que vous regardiez, vous pouvez voir la ville à perte de vue. Pour vous donner une idée, sachez qu’il faut pas moins de 20 minutes pour traverser la ville d’est en ouest à 100km/h !