Archive pour 23 avril 2009

USA Tour / 23 avril : Hoover Dam & Las Vegas

Jeudi 23 avril 2009


View Larger Map

Hoover Dam est un site qui tranche radicalement avec les visites précédentes, dans la mesure où il ne s’agit pas d’un monument naturel mais d’une construction humaine. Érigé entre 1931 et 1935, juste après la crise de 29, il constitue une importante clé du développement humain dans le désert du sud-ouest américain. En effet, jusqu’alors, les huits états de cette partie du continent étaient régulièrement soumis aux caprices du fleuve Colorado (eh oui, celui-là même qui a creusé plusieurs des canyons dont j’ai déjà parlé auparavant), à savoir sécheresses redoutables et innondations destructrices. Ils décidèrent donc ensemble de mettre en place une solution de régulation de l’eau qui permettrait à tout un chacun de bénéficier des bienfaits du précieux liquide sans en craindre les dangers, et le projet de multiples barrages le long du fleuve Colorado en était le prinipal outil. Le Boulder Canyon Dam, plus tard nommé Hoover Dam, était le plus grand d’entre eux, et est encore aujourd’hui considéré comme un des plus importants ouvrages d’architecture de l’histoire de l’humanité.

Tout comme le Glen Canyon Dam, le Hoover Dam forme à son côté amont un gigantesque réservoir d’eau, le Lake Mead, lequel s’est très vite transformé en base de loisirs aquatiques. La capacité du réservoir représente l’équivalent d’environ deux ans de la consommation d’eau moyenne des endroits qu’il irrigue, ce qui est réellement gigantesque. Une centrale électrique a été ajoutée au projet de façon à lui permettre d’auto-financer son coût de construction, ce qui fait qu’il est aujourd’hui financièrement rentable en plus des services qu’il rend.

En face du barrage, un pont est en pleine construction : c’est le Hoover Dam Bypass, qui a pour objectif de détourner le trafic routier du barrage. Car oui, actuellement, pour traverser le canyon formé par le fleuve Colorado dans cet endroit, c’est SUR le barrage qu’il faut circuler ! Le détour devrait être achevé en 2010, et vous pouvez voir sur les photos que sa construction avance plutôt bien.

Comme pour la plupart des grands bâtiments américains, il a été conçu dès le départ pour recevoir des visiteurs. Cela permet non seulement de faire entrer quelques revenus, mais surtout de montrer aux gens que leurs impôts sont bien utilisés. C’est pourquoi des visites sont organisées 363 jours par an (sauf Noel et Thanksgiving), avec un semi-matraquage auto-publicitaire aux limites de la propagande… il n’en reste pas moins que c’est un ouvrage vraiment bluffant d’énormité, à l’image de ce qui caractérise le pays : la démesure et la volonté de tout maîtriser, y compris la nature.

En fin d’après-midi, nous avons repris la route vers l’ouest, destination Las Vegas. J’aurai l’occasion de vous en reparler dans les prochaines notes, mais vous pouvez néanmoins en trouver quelques photos dans la gallerie du jour.