21 mai : Kyoto

L’ancienne capitale qui ne voulut jamais abdiquer

Vendredi 21 mai 2010, 16h21

Si Tokyo est clairement la capitale économique, politique et administrative du Japon, il ne faut pas percevoir Kyoto comme une simple grande ville de province. Capitale du pays entre l’an 794 et l’an 1868, au moment de la restauration, c’est-à-dire depuis reste à l’heure actuelle la ville qui a le mieux conservé l’âme historique et culturelle du Japon.

Dès l’arrivée à la gare, pourtant immense et une véritable prouesse architectuale, on sent que Kyoto est très différente de Tokyo, notamment au niveau de l’aménagement urbain. Les grands bâtiments existent, mais la frénésie immobilière n’est pas de mise. Bon nombre d’habitations sont sous la forme de maisons mitoyennes à deux étages, telles qu’on les voit dans les photos d’un Japon rustique, ou même certains jeux vidéo comme Shenmue.

Kyoto, c’est aussi une ville dans laquelle on tombe sur un grand sanctuaire bouddhique ou shinto en pleine rue, et même des tout petits temples coincés entre deux apparetements, rendus visible grace à leur torii (sorte d’arche qui en marque l’entrée). On trouve également, et ceci est fort plaisant, un certain nombre de femmes habillées en kimono traditionnel. Et ça, croyez-moi, ça fait un sacré effet. Un grand merci à Minori, jeune et très sympathique étudiante tokyoïte qui a accepté de poser pour moi le temps de la visite d’un temple ! :)

Kyoto

Ces quelques clichés sont ceux que j’ai réalisés durant ma première exploration de la ville, alors que je venais juste d’y débarquer, en début d’après-midi. Cela vous donne un premier aperçu de cette cité chargée d’histoire et dont l’emprunte culturelle reste si forte chez les japonais.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.