26 mai : Shimonoseki

La ville du fugu roi

Mercredi 26 mai 2010, 17h09

C’est un passage plutôt rapide que nous avons effectué par la ville de Shimonoseki, située tout à l’ouest de Honshu, l’île principale du Japon. C’est une petite ville portuaire très connue pour son marché aux poissons (hélas fermé pile le jour de notre visite… pas de chance !), mais également pour son pont suspendu qui relie Honshu à Kyushu, l’île de l’ouest. Certes, il n’est pas le plus long du monde, mais sa hauteur et son aspect sobre lui donnent une belle prestance.

Shimonoseki

Une curiosité dont je n’avais pas connaissance en y débarquant : la mascotte de la ville n’est autre que le fugu, un poisson connu également sous le nom de poisson-globe et qui a la particularité de disposer d’une poche de poison face à laquelle le cyanure fait pâle figure : la tétrodotoxine. La chair du fugu est comestible, mais elle doit être découpée par un expert diplômé (authentique !). Ce gros poisson est fièrement arboré partout dans la ville, que ce soit en statue, en dessin, et même sur les cabines téléphoniques ou le motif des sièges de bus… L’overdose même sans en manger n’est donc pas loin !

Shimonoseki

Nous avons pu visiter deux sanctuaires dans la ville, Kameyama (construit en 859) et Akama (construit en 1191), tous deux en haut d’une colline d’où on voit très bien l’océan, ainsi que l’observatoire situé au 40ème étage (143m) d’une tour très moderne. La vue sur la ville, son port ainsi que le pont vers Kyushu est tout simplement époustouflifiante, et j’espère que mes petits panoramas lui rendent un hommage suffisant.

Shimonoseki

La suite du voyage se passe à environ 200 kilomètres vers l’ouest, dans une autre ville japonaise dont tout le monde connaît le nom : Hiroshima. À bientôt !

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.