Archive pour la catégorie ‘Curiosités’

Ni vidéo ni WiFi au ministère de l’internet

Mercredi 4 février 2009

Pour introduire cette note, je vais vous demander un petit peu d’imagination.

Imaginez une famille où les parents n’auraient pas connaissance aux bulletins de notes de leurs enfants…

Imaginez une école où les profs n’auraient pas le droit de chercher à savoir si certains de ses élèves suivent le cours ou non…

Imaginez le patron d’une entreprise dont certains cadres refuseraient de lui parler de leurs activités…

Imaginez un ministère du travail qui ne disposerait pas d’informations économiques relatives aux grosses entreprises…

Peu crédible ? Bon, maintenant imaginez un ministère des nouvelles technologies dont le grand chef n’aurait pas accès au contenu de la plupart des plus grands sites internet du monde entier…

Aussi étonnant que ça puisse paraître, ce dernier cas est véridique. Et tout près de chez vous, qui plus est ! Le Parisien a récemment appris, de la bouche même de l’intéressée, que Nathalie Kosciusko-Morizet, notre ministre du développement de l’économie numérique, n’a pas accès aux “sites qui ont de l’image”. Tout comme son prédécesseur Eric Besson et même le premier Ministre qui contourne le problème grâce à un iPhone, d’ailleurs. Bref, au ministère de l’internet, exit YouTube, DailyMotion, et consorts. Trop de failles logicielles, semble-t-il…

Les responsables de la sécurité informatique du ministère sont-ils incompétents au point de devoir en arriver à un dispositif si stupide ? Allez, on va les aider avec quelques pistes à creuser :
- n’utiliser que des ordinateurs assemblés en France, tournant sous OS et logiciels maison ou libres ;
- ne relier au réseau que des machines virtuelles faciles à “rollbacker” chaque jour ;
- ne donner accès au net que des machines totalement isolées du réseau du ministère…

Mais ce n’est pas tout : pour des raisons de sécurité, il n’y a pas de WiFi sur le site. De sécurité ? Vous voulez dire que c’est parce qu’un réseau sans fil est facile à pirater et donc qu’un méchant pirate pourrait comettre ses méfait à partir d’un réseau sous la responsabilité d’autrui ? N’est-ce pourtant pas un argument que le gouvernement réfute dans son obstination à vouloir couper les abonnements ayant servi à télécharger des fichiers illégalement ?

Nathalie Kosciusko-Morizet a finalement de la chance : elle peut se rendre compte des effets (filtrage et coupure de l’accès) des lois qu’elle soutient qu’on lui demande de soutenir avant même de les avoir fait voter !

CrossOver gratuit grâce à George Bush !

Mardi 28 octobre 2008

“Si les décisions de George Bush finissent par avoir un effet positif sur l’économie, nous offrirons gratuitement notre logiciel à tout le peuple américain !”

Tel était l’annonce formulée le 2 octobre dernier par CodeWeavers (en français “les tisseurs de code” - les geeks auront du mal à ne pas rigoler), un petit studio de développement de logiciels. Provocation évidente à l’égard de l’actuel président des Etats-Unis, le “concours” exigeait la réalisation d’un des cinq critères suivants :

    - réduire le prix de l’essence à 2,79$ le gallon
    - réduire le prix moyen du lait à 3,50$ le gallon
    - créer au moins un emploi net durant l’actuelle année calendaire
    - ramener le marché immobilier à son état du 1er janvier 2008
    - faire comparaître Ousama Ben-Laden devant la justice

Et figurez-vous que grâce à la crise financière et économique qui continue à sévir à l’échelle internationale, l’un de ces objectifs a été atteint. Lequel ? Il s’agit du premier. En effet, avec la baisse drastique provoquée par la chute de la demande des pays en récession et la remontée du dollar, l’essence a bel et bien baissé, aux USA comme en France.

Chose promise, chose due : le logiciel-phare de CodeWeavers, CrossOver (qui permet de faire tourner des logiciels pour Windows sur Mac OS et Linux de manière presque native), est donc gratuit pour toute la journée du 28 octobre 2008.

Je vous laisse savourer le communiqué officiel de ce résultat :

Mission Accomplie !… euh pardon, mince alors !

Mes chers compatriotes. Comme vous le savez probablement, le challenge que nous avons envoyé à notre Président a été relevé. Bien sûr, un de ses objectifs a été atteint de la plus mauvaise manière possible : en détruisant l’économie mondiale. Et même si c’est le Président Bush qu’il faut remercier/blâmer pour cela, je ne peux pas m’empêcher de me sentir personnellement responsable du plus grand effondrement financière depuis les années 30.

Comment aurais-je pu deviner que le Président prendrait mon défi tellement au sérieux ? Je pensais honnêtement qu’il n’y avait pas moyen pour lui de le relever. Mais mettre au point un tel scénario catastrophe, c’était du pur génie. J’ai clairement sous-estimé cet homme.

Je me sens honteux de l’avoir titillé de la sorte, et j’assume mon entière responsabilité pour l’éventuelle volatilisation des économies que vous possédiez avant la crise. En gage de mes excuses, nous vous offrons notre logiciel gratuitement.

P.S. : Si vous êtes sous Mac OS ou Linux, je vous conseille de télécharger ce logiciel. Je l’ai testé il y a quelques mois, et même s’il est loin d’être parfait, on aurait tort de s’en priver s’il est gratuit…

XKCD, YouTube et les imbéciles

Samedi 11 octobre 2008

S’il est évident que tous mes lecteurs fréquentent régulièrement le site YouTube pour ses innombrables vidéos diverses et variées, je pense que seuls une minorité d’entre eux prennent le temps de lire les commentaires laissés par les autres spectateurs, et encore moins d’en écrire eux-mêmes. Il faut bien l’avouer, lesdits commentaires sont la plupart du temps absolument sans intérêt.

Cela dit, certains d’entre vous ont peut-être constaté que depuis plusieurs jours, la zone de rédaction des commentaires a gagné un nouveau bouton :

Les commentaires sur YouTube

A quoi sert donc ce “Audio Preview” ? Tout simplement à lire à haute voix le texte que vous avez saisi dans la zone de texte. L’idée est d’inciter l’internaute à y réfléchir à deux fois avant de poster des choses stupides, méchantes ou inutiles. L’effet psychologique est intéressant, car il n’est pas habituel de se voir retourner ses propos en pleine face lorsqu’on les écrit bien à l’abri derrière le confortable anonymat octroyé par l’internet.

Au moment où je me suis rendu compte de cette nouvelle fonctionnalité de YouTube, ça m’a rappelé confusément quelque chose que j’avais vu quelques jours auparavant, mais je ne savais pas quoi. C’est finalement SlashDot qui a répondu à cette interrogation en citant un article de Network World qui a apparemment été le premier à faire le rapprochement avec un épisode de XKCD, publié la semaine précédente. Un bel hommage en forme de reconnaissance de la part des webmasters de YouTube !

Pour ceux qui ne le connaîtrait pas encore, XKCD est un webcomic tri-hebdomadaire créé par Randall Munroe en 2005. Depuis lors, il est devenu un des webcomics les plus connus aux USA mais reste relativement confidentiel ailleurs. En France, il semble que seuls les personnalités à tendance geek le lisent régulièrement. Ce qui est logique, en un sens, car cette bande dessinée fait de nombreux emprunts à la culture geek, que ce soit en matière d’informatique mais également en sciences plus générales. Ces deux récents épisodes sont même très instructifs en plus d’être drôles.

Pour finir, je ne résiste pas à la tentation de vous montrer un des épisodes les plus connus de la série, qui permet à tout un chacun de répondre à la grande question “suis-je un geek ?” :

XKCD - sandwich

Verdict : si vous avez rigolé en lisant ceci, vous en êtes bien un. Et vous avez gagné le droit de lire cet épisode hilarant. Les autres pourront se rabattre sur ces deux planches très intructives.

Actualité croquée

Mercredi 10 septembre 2008

Rapidement, comme ça, un peu d’actualité en dessin :

Citation du jour

Vendredi 29 août 2008

“Au sujet de la crise d’internet, c’est l’industrie musicale qui a été aveugle car ils n’y ont pas cru au départ.”

(rhaaa, trop fort de pouvoir blogger directement depuis un TGV…)

Pekin 2008 : l’ami inattendu était là

Samedi 16 août 2008

Je suppose que bon nombre de mes lecteurs regarde les jeux olympiques de Pékin à la télévision, ces jours-ci. Je suppose également qu’une bonne partie n’a pas manqué la cérémonie d’ouverture mise en oeuvre par le comité olympique chinois, et qu’ils ont été émerveillés par les somptueuses images affichées par leur grand écran plat. Car ce fut un beau spectacle, voui.

Du moins apparemment, car vous me voyez dans l’impossibilité d’être catégorique, obligé que je fus de travailler ce jour-là. Même si je ne suis pas d’un naturel très téléphile, j’ai malgré tout fait appel au net pour regarder quelques morceaux choisis et glaner quelques avis sur la question. La plupart étaient tout à fait d’accord pour encenser la chose, à tel point d’ailleurs que ça finissait par devenir d’une banalité ronflante, et ce malgré les diverses polémiques soulevées par l’événement.

Cependant, il y a un happening qui est passé inaperçu chez les humains normaux mais qui a réussi à me faire sourire. Au milieu de tant de perfection esthétique, le timing est tellement énorme que ça laisse sans voix : au moment même où Li Ning “survolait” le stade olympique pour allumer la grande torche, IL est apparu…

Oh la belle bleue !

En passant, cette image constitue peut-être un bon exemple de test discriminant le geek du non-geek : arriverez-vous à trouver la guest-star que les organisateurs du spectacle auraient sûrement préféré ne pas voir s’inviter ? La réponse doit normalement venir très vite, donc inutile de vous torturer les méninges trop longtemps. On est geek ou on ne l’est pas, après tout.

Pour les uns comme pour les autres, l’histoire nous est rapportée par Gizmodo.

ROTFLMAO

Dimanche 6 juillet 2008

Lu sur BashFR :

Khobbs : fais chier…
Fate : quoi ?
Khobbs : bah j’ai perdu mon pari… :/
Fate : ?
Khobbs : j’avais parié que duke nukem forever sortirait avant ingrid

(en plus c’est trop mignon, j’utilise la balise “b-quote” pour afficher cette quote :D)

Microsoft : un gâteau pour Mozilla

Vendredi 27 juin 2008

Tout comme l’an dernier à l’occasion de la sortie de Firefox 2, l’équipe de la fondation Mozilla en charge du développement de son navigateur a reçu une expression sucrée de félicitations (jeu de mots sans équivalent français, désolé) de la part de leurs homologues de chez Microsoft pour célébrer la nouvelle mue du panda roux :

Miam !

(A droite sur l’image, vous pouvez voir un morceau du précédent gâteau - conservé comme souvenir ?)

Alors, sincère encouragement, fair-play, provocation ou moquerie ? Le monde de l’informatique a certes depuis longtemps perdu tout angélisme et les concurrents bons joueurs se raréfient d’année en année, mais ils existent encore. Il serait facile d’avancer qu’ils ne s’en trouve sûrement plus chez Microsoft, mais mais gageons que l’équipe de Firefox, qui n’a pas l’air de s’en offusquer, a une meilleure vision que nous de la chose.

En passant, ce gâteau fête aussi, à quelques jours près, le départ de Bill Gates de Microsoft. Ce brave Billou laisse derrière lui une entreprise tentaculaire mais à l’avenir plus que jamais incertain compte tenu de ses succès passés (Windows, Office, Internet Explorer…) et de ses échecs récents (Windows Vista, Office 2007, Internet Explorer 7…). Saluons néanmoins la carrière brillante d’un visionnaire audacieux et très fin tacticien, à défaut de grand stratège.

Je crois que la meilleure description qu’on m’a faite du personnage est la suivante : un marchand de tapis qui est tombé dans l’informatique quand il était petit. Ne voyez pas d’ironie malsaine dans cette métaphore, la vérité sur laquelle elle insiste est que Bill Gates n’est pas informaticien mais un commercial et un manager. Contrairement à beaucoup de croyances, il a bien suivi de hautes études en mathématiques mais n’a presque jamais écrit de code de sa vie. Ce n’était pas son métier, et il a parfaitement su tenir compte des réelles capacités qui étaient les siennes.

Mister Bill tout en sensualité

Aujourd’hui, il entend consacrer l’essentiel de son temps à sa fondation contre les maladies et la pauvreté. Il lui a déjà confié plusieurs milliards de dollars, gérés de manière assez transparente. Quoi que les esprits forts puissent en dire, rares sont les milliardaires qui ont autant donné que lui, et ça suffit à faire un très net contraste avec ses procédés commerciaux souvent décriés à juste titre.

Le spam qui n’a pas froid aux yeux

Lundi 23 juin 2008

Reçu aujourd’hui, un spam qui ne manque pas d’audace. En effet, avant même de présenter le(s) produit(s) à vendre, il annonce clairement la couleur :

Le spam qui ose

Ca me rappelle la blague du virus belge qui demande à l’utilisateur de formater lui-même son disque dur…

A quand le spam qui vous demande d’imprimer un tract et d’aller le distribuer dans la rue ?

Microsoft : l’attentat à l’oeuf piégé

Mercredi 21 mai 2008

Les détracteurs de Microsoft sont de plus en plus nombreux au fil des mois, ce n’est pas vraiment une nouvelle. Les coups d’éclats contre cette société, en revanche, ne sont pas fréquents, même s’il faut reconnaître aux responsables de cette dernière une capacité non négligeable de créer l’événement par eux-mêmes. Il y a quand même eu le succès de l’opération commando de Noël Godin, alias l’entarteur, en 1998 à Paris, dont les images avaient fait le tour du monde en un rien de temps.

Avant-hier, dix ans plus tard donc, c’est à l’université de Corvinus à Budapest qu’a eu lieu une sauvage agression sur la personne de Steve Ballmer, actuel chef de Microsoft. Durant une conférence donnée par ce dernier, un des auditeurs a pris la parole pour réclamer à la firme de rendre les milliards de dollars “volés” aux contribuables hongrois avant de lui lancer trois oeufs sans autre forme de procès.

Méééheuuu !

Tous aux abris !

Je me doute que cette histoire, vous l’avez probablement déjà vue passer plusieurs fois sur des sites de news, et je n’en aurais pas fait un billet s’il n’y avait eu cet autre événement : le lendemain, Bill Gates faisait une apparition par projection holographique devant environ 400 personnes.

La protection ultime contre les oeufs

Doit-on en conclure que la leçon de la veille avait été retenue ? En effet, difficile d’atteindre ou même de perturber un hologramme récitant un speech enregistré à l’avance…

Enfin, une petite news à propos de Google, histoire d’équilibrer un peu. Apparemment, la firme au nom extensible vient d’ouvrir une nouvelle application nommée Google Health, qui permet de créer et maintenir un dossier médical en ligne. Le cyber-patient peut alors être mis en relation avec des médecins et autres services de santé aptes à répondre à ses tracas, et ce en toute discrétion, comme le garantissent ses concepteurs.

Google Health, le DMP-killer ?

Ce n’est pas pour jouer les parano (ou si peu), mais compte tenu de ce qu’on connaît de la philosophie de Google et de la dure réalité spamesque de l’internet, je me permets de déconseiller aux futurs utilisateurs de ce service de mentionner des problèmes comme “impuissance”, “hypotrophie pénienne” ou “éjaculation précoce”.