De l’efficacité d’un bon referer

Un commentaire, c’est facile, c’est pas cher…

Mardi 9 septembre 2008, 23h29

Les quelques éventuelles personnes qui pourraient s’être amusées à rechercher des traces de ma présence sur l’internet auront probablement remarqué que le Celeri se fait globablement très discret sur la blogosphère. La cause en est simple : d’une part je ne lis que relativement peu de blogs, et d’autre part je ne les commente que lorsque j’ai l’impression d’avoir quelque chose d’utile à dire. C’est comme ça, ça fait partie de ma personnalité et de la façon dont j’ai construit ma vision du web.

Cette vision, combinée au fait que j’ai commencé très tôt à publier des écrits sur le net (il y a plus de 10 ans), a un avantage : je ne me sens absolument pas tiraillé par le besoin de recevoir des commentaires. Ceux que je reçois sont toujours les bienvenus, mais leur absence ne déçoit ni ne m’inquiète. De la même façon, je ne consulte que rarement mes statistiques de visite, et m’en sers principalement pour savoir d’où viennent mes lecteurs. Et, en toute logique, j’ai tendance à trouver globalement indélicat l’idée de disserter dessus.

Mais je vais cependant faire une petite entorse à cette règle. Car aujourd’hui, constatant une hausse anormale du nombre de visiteurs, j’ai cherché à en connaître la cause. Et je n’ai pas eu trop de mal à l’identifier :

Referers d\'un jour...

Ce que vous voyez là est un petit extrait de mes “referers” récents, c’est à dire de la page web ayant conduit mes visiteurs jusqu’à ce blog. On y voit clairement, outre le fait que mes lecteurs aiment bien Firefox, une cohorte d’amateurs du blog de kek, qui ont cliqué sur mon nom suite à un commentaire que j’y ai laissé - lequel était pourtant d’un intérêt plus que limité.

Ceci illustre bien une des caractéristiques intéressantes de la blogosphère : les commentaires ne font pas qu’enrichir (ou pourrir, selon les cas) les billets de l’auteur, ils permettent aussi aux autres lecteurs de découvrir de nouveaux blogs. Et en y réfléchissant, je me rends compte que je suis moi-même devenu lecteur régulier de certains blogs suite à un commentaire que j’ai trouvé particulièrement bien placé.

(En passant, petit clin d’oeil à mon referer d’un jour, j’aime bien le tien aussi !)

Sympa, non ?

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.