Des chiens renifleurs à la MPAA

Wouf ! Je hume de la daube hollywoodienne !

Dimanche 24 septembre 2006, 23h56

Les films piratés sont-ils détectable à la façon des drogues ? C’est ce que la MPAA espère, en tout cas. Elle vient en effet de lancer une grande campagne de promotion autour de ses deux nouvelles mascottes : Lucky et Flo, deux labradors noirs. Après presque un an d’entraînement spécial pour détecter les DVD piratés, la MPAA veut en faire les nouvelles vedettes de la lutte anti-piratage en leur faisant faire une promenade un peu partout aux Etats-Unis et dans une douzaine de villes d’Asie, dont Hong Kong et Singapour, avant de leur faire débuter officiellement une carrière de sniffeurs de DVD.

Lucky & Flo

Les charmants toutous ne sont pourtant pas des inconnus : jusqu’à aujourd’hui, ils s’exerçaient dans l’aéroport britannique de Stansted où ils avaient été mis en bêta-test - si vous me passez l’expression - depuis début mai dernier. Leur maître les avait alors lâché dans un entrepôt contenant des colis FedEx et les labradors avaient réussi à dénicher… des DVD originaux. Ca n’avait pas empêché Raymond Leinster, directeur de la Federation Against Copyright Theft (FACT) de qualifier cet essai de “formidable” car permettant de débusquer des DVD, même bien emballés et cachés au milieu d’autres marchandises.

L’objectif exprimé pour le moment est donc la capacité de déceler les grosses quantités de DVD, plus à même de représenter une fraude que les disques isolés. On peut se demander si la stratégie ainsi mise en avant par la MPAA sera porteuse, mais il est vrai que les quelques milliards de dollars perdus à cause des DVD piratés dans les pays de l’est encouragent à explorer sans cesse de nouvelles pistes… quitte à s’en remettre à la truffe de nos compagnons à quatre pattes !

Un commentaire pour “Des chiens renifleurs à la MPAA”

  1. Tomers France dit :

    Honnetement, si on était loin du premier avril, j’aurais cru a un canular.
    Franchement, un chien qui peut sentir un DVD? Cela me semble un peu du flan tout cela.
    Il doit sans doute sentir l’emballage en fait (toujours une petite odeur de plastique), qui se retrouve sur plusieurs emballage autre que DVD.
    Et j’emet tout de même de gros doute sur l’efficacité d’un tel systeme.
    Laissons les chiens surveiller drogue et explosif, et laissons le douanier faire confiance a son flair pour les autres trucs.

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.