Le Baron Google

D’accord, mais ça reste quand même difficile de passer sous la Tour Eiffel…

Vendredi 11 août 2006, 17h34

Ce qu’il y a de bien avec les technologies de Google, c’est qu’en plus d’être efficaces, elles sont basées sur des standards ouverts et sont donc faciles à intégrer. En voici un bel exemple qui se base sur Google Maps, plus précisément sur les images-satellite du moteur : le premier simulateur de vol grand public couvrant la terre entière !

L’idée est archi-simple : dessiner un petit avion en 3D pilotable au clavier en-dessous duquel on fait défiler les cartes de Google !

Google FlightSim

Pratique pour aller visiter le château de Versailles !

Comme vous le savez probablement, il est interdit de survoler les villes avec un avion personnel, à cause d’une hauteur minimale assez élevée à respecter. Voici donc l’occasion de vous amuser en toute impunité ! Vous pouvez même tirer des obus explosifs avec la barre d’espacement du clavier (tirez en descente pour qu’ils touchent le sol) et vous écraser si vous souhaitez, même si les dégâts causés par votre avion sont pour ainsi dire nuls… eh oui, il faudra être plus audacieux que ça pour jouer les apprenti-terroristes !

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.