Le joli coup de pub gratuit de Linksys

Après le marketing viral, le marketing parasitaire ?

Mercredi 20 décembre 2006, 11h12

iPhone de LinksysDepuis le temps que les rumeurs l’annonçaient, enfin l’iPhone est sorti. Sauf que ce n’est pas un produit Apple, mais un produit Linksys, filiale low-cost de Cisco !

Apple s’est fait, depuis presque 10 ans maintenant, une spécialité de sortir des produits dont le nom est composé d’un “i” accolé à un terme évoquant une fonction : iMac, iPod, iTunes, iMovie, iDVD, iSync, iCal… La rumeur d’un téléphone mobile signé Apple, véritable monstre du Loch-Ness de l’informatique grand-public, était donc fort logiquement affublée de l’hypothétique nom “iPhone”.

Ces dernières semaines, les rumeurs se sont emballées plus qu’à l’accoutumée : les analystes étaient unanimes sur le fait que ce soit le bon moment (notamment grâce à l’effet iPod), le constructeur de l’iPod a apparemment remporté un gros contrat pour produire des téléphones, Apple possède le site iphone.org ainsi que le terme “iPhone” dans plusieurs pays autre que les US… tout concordait en vue d’une annonce très proche, que certains n’hésitaient pas à annoncer pour hier (Apple aime lancer ses annonces les mardis).

Patatras, l’iPhone sort, mais pas de là où on l’attendait. Les sites de rumeurs essuient un joli revers, tant leurs prédictions étaient unanimes. Certains ont choisi de ne même pas faire état de la nouvelle, tandis que d’autres le prennent avec humour. Crazy Apple Rumors publie un communiqué pas piqué des hannetons, à prendre au second degré de toute évidence, dans lequel le rumoriste annonce une plainte pour la perte de crédit occasionnée, et en réclamant à ce titre 1,4 milliards de dollars de dommages. D’autres encore se contentent de rappeler que cette histoire ne remet pas en cause le fait qu’Apple travaille sur un téléphone, et qu’une annonce est toujours possible pour début janvier, lors de la grand-messe d’Apple, le Macworld de San Francisco.

En tous les cas, c’est un joli coup médiatique organisé par Linksys. Il ne fait aucun doute que la société, détenteur du nom “iPhone” a choisi ce nom et cette date de lancement de façon à profiter un maximum du buzz généré par les sites de rumeurs. Maintenant, cela suffira-t-il à garantir le succès d’un téléphone IP vraisemblablement assez banal ? Si Apple continue de toiser le marché sans s’y lancer, c’est bien parce que celui-ci est déjà à la limite de la saturation et que pour obtenir un vrai succès, il va falloir faire très fort : à la fois à la pointe de la technologie, tout en se démarquant et en étant “cool”…

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.