Multi-boum préemptif


Mardi 13 septembre 2005, 15h01

En 2002, le secrétaire à la défense américaine (Donald Rumsfeld pour ceux qui ne le sauraient toujours pas) avait annoncé une modification dans la procédure d’utilisation des armes nucléaires. Connaissant les positions du bonhomme et de son copain de président, beaucoup de spécialistes de la question s’étaient inquiétés de voir apparaître une clause de “préemptivité nucléaire”, c’est à dire la possibilité d’attaquer en premier, préventievement, avec une bombe atomique.

Eh bien aujourd’hui, en septembre 2005, c’est presque fait. Le plus puissant pays du monde (sauf en matière de secours humanitaire) en aura bientôt fini avec l’époque du “si tu m’envoies une bombinette, alors moi aussi, na.” Place au plus radical “si tu fais mine de vouloir m’embêter avec une (éventuelle) arme de destruction (éventuellement) massive, alors je t’envoie mes missiles !”

Mais ce n’est pas tout : en effet, la proposition de texte que ce cher Donald va bientôt devoir signer présente, entre autre réformes, la clause tant redoutée : la bombe nucléaire fera partie de l’arsenal utilisable en cas de présomption d’attaque imminente mais aussi en cas d’ “intention d’utiliser une arme de destruction massive”. Tant qu’à faire, introduisons le “si tu te bricoles une arme, je te la fais exploser dans la main et t’offre un surplus de radiation en bonus.”

Même si les responsables du papier prétendent qu’une telle disposition est nécessaire pour rendre véritablement efficace la dissuasion, est-il besoin de rappeler la façon honteuse dont a été brandie le spectre des ADM pour lancer la guerre en Irak pour comprendre la signification alarmante de cette nouvelle ?

Un commentaire pour “Multi-boum préemptif”

  1. lola France dit :

    ben dis donc jai cherché lontps comment mettre un commentaire sur ton blog espece de vilain legume!

    bref bref avec ton titre je croyais que tu allais parler de boum (la famille boum) mais non , meme pas!!!

    snif sniff

    bisous

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.