Obligé par un juge de passer à Windows

Mais à part ça, la vente forcée, c’est mal, hein.

Dimanche 26 août 2007, 11h56

Microsoft peut remercier la MPAA. Grâce à un procès intenté par cette dernière, la firme de M. Bill a gagné un client. En l’occurence, Scott McCausland, qui a plaidé coupable d’avoir uploadé le film Star Wars Episode 3 sur le site Elitetorrents.com, et a donc été inculpé de “complot en vue de violer les copyrights”. La peine fut de 5 mois de prison, suivis d’une période de probation.

Là où l’affaire se corse, c’est que durant cette fameuse période, le vilain internaute doit montrer qu’il ne télécharge plus illégalement. Et pour cela, l’officier de probation n’a pas trouvé mieux que de l’obliger à installer un logiciel de surveillance… Scott McCausland prétend que l’idée ne le gêne pas, mais qu’il a quand même tenté d’expliquer que le logiciel choisi ne convenait pas, parce qu’il n’existe que pour Windows et qu’il utilisait Linux. Et la réponse de fuser : s’il veut utiliser un ordinateur, il doit faire en sorte que l’espion puisse se lancer. Autrement dit, il doit installer Windows… ou bien retourner en prison.

Et pensez-vous que le tribunal lui a avancé les frais engagés par cette décision ? Bande de naïfs ! Aujourd’hui, Scott McCausland en est réduit à faire la quête sur son blog afin de payer sa licence de Windows.

Ni ce blog, ni l’article ne précise le logiciel de surveillance choisi par l’officier de probation. Dommage. Scott n’est peut-être pas, comme il l’avoue lui-même, un programmeur ni un gourou Linux, mais la communauté aurait peut-être pu arriver à le faire tourner sous Wine

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.