PC +/- OS


Mardi 10 mai 2005, 23h39

Voici plus de deux ans que l’UFC-Que Choisir dénonçait la situation complètement anormale de la vente liée des ordinateurs et de leur logiciel système (OS), voici enfin une réaction officielle.

Aujourd’hui encore, à moins d’assembler lui-même son PC ou de faire appel à des magasins centre-parisiens dans lesquels la main de Bill Brother n’arrive pas à exercer son emprise, l’acquéreur d’un nouveau PC achète en même temps que la machine son système d’exploitation.

Et cet OS est loin d’être gratuit, car pouvant atteindre 20% du prix total. Problème : si l’utilisateur décide de ne pas le garder au bénéfice d’un autre, comme par exemple Linux qui est gratuit et libre, il s’agit dès lors d’un achat inutile. Et les injonctions de remboursement tentées par des utilisateurs mécontents n’avaient jusqu’ici pas abouti à mieux qu’une reprise de l’ensemble à son prix de vente.

Selon le gouvernement, la question ne se posait pas réellement il y a quelques années, car il était avant tout demandé à l’ordinateur d’être directement opérationnel. Mais aujourd’hui, les choses ont changé et le consommateur est en droit d’e faure valoir son choix pour tous les logiciels qu’il souhaite installer sur sa machine.

Nul doute cependant que les principaux pourvoyeurs du marché, à savoir Microsoft et, dans une mesure certes moindre mais non négligeable Apple, vont déployer l’arsenal lobbyiste pour transformer ce qui n’est pour l’instant qu’un voeu pieux en rien du tout, mais espérons…

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.