PS : Hollande vire Kouchner

Etre à gauche, ça se mérite, d’abord.

Vendredi 18 mai 2007, 14h29

Ca y est, Hollande a mis ses menaces à exécution en annonçant que la procédure d’exclusion du PS allait être lancée concernant Bernard Kouchner.

Et dire que le même hollande maudissait Sarkozy à propos du fait que ce dernier était adepte du “avec nous ou contre nous”… Décidément, le PS est devenu un parti dont la tête ne sait plus du tout ni où elle va, ni comment réagir aux événements. Je ne suis pas vraiment à même de conseiller les adhérents de ce parti, mais en tout cas si j’en eûs été, j’en partirais derechef.

Kouchner a fait le bon choix. Même dans un gouvernement de droite, il y a sans doute bien mieux à construire ailleurs et autrement qu’en suivant ce triste spectacle de perdition et de panique.

5 commentaires pour “PS : Hollande vire Kouchner”

  1. Lola France dit :

    je croyais que c’était Bernard Kouchner moi …

    >> Bien vu… ça m’apprendra à rédiger des notes 5 minutes avant d’aller prendre un train.

  2. Hellkeeper France dit :

    La

    >> …palissade ?

  3. Hellkeeper France dit :

    Arf, mon commentaire à été avorté…

    Je voulais dire que cette tactique du PS montre bien à quelle degré ils en sont dans… Je ne trouve pas le mot. Nullité ? Désespoir ? Contradiction ? Bref, on verra ce qui arrivera.

  4. Tomers France dit :

    Mouais, je trouve cela pas terrible non plus, mais bon, je pense que Kouchner n’en a rien a faire de ne plus être au PS.

    Enfin, il va mal, mais faut aussi les comprendre les p’tit gars du PS.
    La strategie pour les Legislative était de créer de la diversité, de ne pas avoir qu’une couleur unique. Et avec un gars du PS dans le gouvernement, la strategie tombe a l’eau…

    Enfin, bon les legislatives s’annonce tres mal pour eux, et il va falloir refondre tout le parti, et c’est pas encore fait.

    Bon, allez, c’est pas grave, dans quelques années, ce sera au tour de l’UMP :)

  5. Hellkeeper France dit :

    Au profit de qui ? J’ai bien peur que ca ne se déporte lentement vers la droite, et au vu du programme un peu chargé et balançant vers l’extrème que propose Sarkozy, j’ai du mal à imaginer un retour de la gauche dans un futur proche…

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.