USA Tour / 19 avril : Navajo Reservation & Glen Canyon

“Combien coûtent les photos ici ? Oh, juste quelques jours de prison !”

Dimanche 19 avril 2009, 20h00


View Larger Map

Vous l’avez probablement compris en lisant la note précédente, nous nous trouvons actuellement dans la réserve des indiens Navajos, une tribu dont vous avez peut-être entendu parler, notamment à propos de leur langage très complexe, car très imagé, et qui a permis aux alliés de crypter leurs communications durant la seconde guerre mondiale sans risquer de les voir interceptées par les allemands. Mais sachez qu’en plein milieu de cette réserve se trouve une autre réserve, beaucoup plus petite : celle des indiens Hadop… pardon les indiens Hopi.

Les indiens Hopi sont un peuple assez marginal et résolument pacifiste. Le nom “hopi” est d’ailleurs une contraction de “Hopituh Shi-nu-mu”, qui signifie “les pacifistes”. Leur population actuelle s’élève à un peu moins de 7000 âmes et ils sont organisés sous forme de clans rendant chacun hommage à un élément naturel, qui peut être un animal, un végétal, un minéra ou encore une saison. Ce peuple tient à rester fidèle à ses traditions et n’accueille les progrès techniques qu’avec beaucoup de circonspection. En effet, si les jeunes indiens Hopi partent généralement vivre en ville pou y travailler, les générations précédentes préfèrent habiter sur leurs “mesas” (hauts plateaux isolés, un peu comme des montagnes qui auraient été décapitées par un sabre géant). Les maisons y sont construites “comme au bon vieux temps”, et certaines zones n’ont ni l’eau courante ni l’électrécité !

Une petite précision : inutile de chercher des photos de villages ou d’habitants dans la gallerie ci-dessous, les indiens Hopi refusent qu’on filme, qu’on photographie ou même qu’on dessine quoi que ce soit chez eux. En tant que pacifistes, ils acceptent la présence de touristes sur leur territoire, mais ils n’ont pas pour objectif de devenir une attraction, et préfèrent rester tranquilles.

En fin de journée, nous avons repris la route vers le nord, afin d’atteindre le Glen Canyon en début de soirée et d’y camper…

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.